Auteur Sujet: Allods  (Lu 4204 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Isaac

  • Sheikah
  • *
  • Messages: 4 502
Allods
« le: 20 février 2010 à 22:16 »
http://allods.gpotato.com/

Allods, c'est quoi?
Je vais décrire le jeu en deux versions. Une version longue et développée qui relate de mon expérience personnelle et un résumé pour ceux qui veulent une description courte et rapide de ce que le jeu nous offre.

Brève description

Une bonne «copie» de WoW. Je dis bonne car le jeu est quand même excellent, même si on sent la forte référence à WoW au niveau du système. Création de personnage assez complète. Système de quête complet et développé, système de combat et de skills similaire. Système de réputation pour les différentes races; système de crafting et de tailoring qui nécessite des éléments à récolter. Système de deux factions ennemies (les gentils vs. Les méchants) avec chacune trois races et des classes (Paladin, guerrier, mage, guérisseur, scout, chasseur, summoner, psionicist), système de bateaux et d’équipage qui permet de naviguer entre les îles (ce qui amène, par conséquent, des combats inter-bateau).
Système d’instance, de raid…

Bref, on sent –vraiment- la référence à WoW. Ceci dit, l’univers, les races, l’ambiance est différente (évidemment)… C’est le premier MMO que je vois aussi développé en plus d’être gratuit… Évidemment, c’est du Gpotato et c’est F2P, donc il y a un ItemShop qui ouvrira bientôt… Mais si on se fit aux créateurs du jeu, cela ne changera pas notre expérience de jeu et ne nous limitera pas… Enfin pour l’instant, moi je n’ai pas été limité, mais ça reste à voir.

Je vous invite tous à explorer le site (qui est en anglais, hélas) pour y voir ce que le jeu nous offre et de me rejoindre sur le jeu. Je l’ai joint et je ne regrette pas; je m’amuse comme un fou. Il y a quelques screenshots plus bas.

[spoiler=Longue description]
Allods, c'est évidemment un MMORPG Free-To-Play qui vient tout juste d'ouvrir une béta publique. Le jeu est évidemment de Gpotato... Par conséquent, on serait en droit de s'attendre à un autre jeu où nous sommes laissés à nous-même au milieu de nulle part parmi cinquante monstres, nous poussant à combattre sans fin jusqu'à un niveau X avec des pseudos innovations comme une planche qui nous permet de voler ou des montures...

Eh bien non. C'est avec une légère réticence que j'ai essayé Allods en m'attendant à un autre F2P pourri et j'ai été séduit, je pourrais même dire que j'aime le jeu...! Commençons par le commencement.

D'abord, nous arrivons à l'écran de création de personnages. Nous voilà confronté à un choix : Gentil ou méchant. Car oui, Allods nous offre deux factions, la «League» (les gentils) et «L'Empire» (les méchants), chacune offrant trois races et des archetypes (classes). Déjà, en commençant, on a déjà une certaine impression de "déjà-vue" avec d'autres MMO populaires mais certes, n'oublions pas que c'est un F2P et que c'est déjà mieux que ce que nous avons déjà vu sur le marché.

Donc, allons-y pour la création de personnages... Les races. Du côté des gentils, nous avons donc les Kanians (les pseudos humains du jeu), les Elfes (des fées aux oreilles pointues) et les Giberlings (des petites boules de poiles intelligentes). Chacune des races ont leurs propres statistiques et leurs propres capacités : Les Giberlings par exemple ont accès à une classe que les autres races n’ont pas.
Du côté des méchants, rien de bien nouveau. Nous avons droit aux Xadaganians (les humains méchants), les Arisen (des robots humanoïdes aux tendances égyptiennes) et aux orques.

C’est sans hésiter que j’ai choisi les Giberlings… Pour avoir droit à une autre surprise : Je contrôle trois personnages en même temps puisque les Giberlings sont faits pour travailler en trio. Déjà, je trouve cet aspect (où j’ai dû nommer chacun des trois personnages en un) assez nouveau.

C’est après quelques balades dans l’interface de création de personnages (quand même assez complet) que je me lance dans l’univers d’Allods.

Encore une fois, autre surprise : Je n’apparais pas au milieu de nulle part, mais bien dans une tour avec un dialogue et une mise en scène originale. Le jeu nous offre déjà une mise en contexte dès le départ, nous permettant de nous familiariser avec le jeu avant d’être relâché dans la nature. Le tutoriel est un peu long, chiant à refaire plusieurs fois pour ceux qui aiment avoir plusieurs personnages, mais quand même intéressant…

Et là nous entrons dans le vif du sujet, Allods même. Des quêtes autant Roleplay que technique (Allez me récolter 10 plantes ou allez inspecter la pierre X… Ou encore : Rapportez-moi 10 viandes de loup), un interface complet, un gameplay développé nous permettant de sauter, de nager… Plein d’emotes (danser, dormir, etc.), un arbre de skills développés, la possibilité d’avoir une profession (couturier, mineur, etc.), un équipement de personnage développé (nous pouvons équiper toutes les parties du corps)… Bref, nous avons presque l’impression de jouer à World of Warcraft niveau technique, avec quelques races en moins, un monde un peu moins gros et un univers différent.

D’ailleurs, parlant d’univers, le jeu est fractionné en plusieurs petites îles flottantes dans ce qu’on appel « L’Astral». Pour voyager entre les îles, le jeu nous offre deux possibilités : Des bateaux au trajet prédéterminés (un peu comme les bateaux entre les continents de WoW), ou bien la possibilité d’avoir notre propre gros navire et de voyager à notre guise (ce qui implique les combats inter-navire ou contre les créatures gigantesques).

J’ai commencé à jouer cette semaine et je sens que le jeu me réserve encore beaucoup de surprise. Je n’ai fait que frôler la surface du jeu et j’attends avec impatience d’aller en profondeur… Les instances, les raids, les combats inter-factions, les classes et j’en passe. Je m’amuse énormément sur ce jeu et j’espère que vous aurez autant de plaisir à le découvrir que moi.[/spoiler]

Mon pseudo en jeu pour les intéressés : Chabby
Pour l'instant, il n'y a que la version internationale de disponible, pas encore de serveur Français...

Quelques screenshots sont de mises je crois :
Une créature gigantesque sur un navire
La ville sous-terraine de l’ennemie
Mes Gibberlings qui prennent une brosse à l’auberge
L’allée principale de la ville des gentils
Interface du personnage
Spellbook
« Modifié: 20 février 2010 à 22:28 par Isaac »

Hors ligne Zaki

  • Sheikah
  • *
  • Messages: 3 088
Re : Allods
« Réponse #1 le: 20 février 2010 à 22:47 »
Habituellement, t'aimes pas les jeux gPotato. Si celui là te plaît, c'est qu'il doit avoir un truc x).
Dommage qu'il soit en anglais, déjà que j'ai des soucis pour avancer dans Ace Attorney 5, là je vais même pas essayer et je vais attendre sagement la version française.
Mais tu donnes envie. ^^

Hors ligne Helmasaur

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 812
    • Mon Ermitage
Re : Allods
« Réponse #2 le: 20 février 2010 à 22:58 »
On voit vraiment la copie sur WoW juste avec les screens. Je n'ai pas le temps de le tester. Peut être prochainement :).

Hors ligne Isaac

  • Sheikah
  • *
  • Messages: 4 502
Re : Re : Allods
« Réponse #3 le: 20 février 2010 à 23:42 »
Habituellement, t'aimes pas les jeux gPotato. Si celui là te plaît, c'est qu'il doit avoir un truc x).

Le truc c'est que les jeux Gpotato en majorité, tu créés ton personnage et ensuite t'es jeté à toi-même soit dans une ville où ça spam comme le diable ou en pleine nature parmi les monstres; sans réelle mise en contexte. Le jeu se limite bien souvent à du grind à répétition avec une wannabe innovation (la possibilité de voler dans Flyff par exemple)... Et y'a pas que les jeux de Gpotato qui suivent cette recette. Prenons par exemple Perfect World qui a de très beaux graphismes, une belle musique, une bonne ambiance... Mais le jeu se limite à du grindage, sans plus. Les villages sont vides... Bref, la liberté d'action n'est pas grande.

Tandis qu'avec Allods, on est introduit à l'univers du jeu avec un tutoriel scénaristique. Prends par exemple les méchants; le jeu commence qu'on est dans un navire et qu'il est attaqué et qu'on doit le fuir. Le jeu est user-friendly, on nous donne des quêtes jusqu'à ce qu'on ait compris les bases du jeu... Et déjà, on sent dès les premières secondes que le jeu est plus complet que la somme des MMO F2P avec CashShop en général.

Hors ligne Thyb

  • Hylien
  • *
  • Messages: 1 240
  • ZS Team : Testeur
Allods Online
« Réponse #4 le: 02 janvier 2011 à 14:27 »
Je suis tombé par hasard sur Allods Online, ancien joueur de WOW je recherche un nouveau MMORPG et je souhaite savoir si quelqu'un ici, y joue ou y a joué afin d'avoir ses impressions les plus objectives possibles.

Merci d'avance!

Le test ci-dessous vient de jeuxvidéo.com pour donner une idée àà ceux qui ne le connaissent pas :
http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00014087-allods-online-test.htm



Alors qu'il est en bêta ouverte depuis belle lurette, Allods Online a déjà eu l'occasion de faire parler de lui, et pas qu'en bien. Ce MMO gratuit avait même créé la polémique en juillet dernier avec un patch ahurissant obligeant les joueurs à passer par la case "achat d'objets avec de l'argent réel pour ne pas se faire démonter par le premier lapin venu". Mais depuis, de l'eau a coulé sous les ponts remettant ainsi les choses dans l'ordre, et on peut maintenant se poser cette question légitime : Allods Online, bon MMO ou arnaque déguisée ?


Allods Online fait partie de la série des Rage of Mages, déjà connue des joueurs PC. Bien évidemment, en passant par la case MMO, le titre de Nival Interactive entreprend un sacré virage. Pas vraiment novateur de premier abord, on s'attend à y retrouver les nombreux clichés du genre, sans véritables surprises. En fait, l'un des vrais atouts d'Allods tient dans son univers. Suite à la « destruction » de la planète Sarnout, les terres se sont retrouvées divisées en îles volantes, dites allods, en suspension dans l'Astral. Bien évidemment, on n'est pas en colonie de vacances et Sarnout est en guerre, deux grandes factions s'y opposant sans merci. D'un côté nous avons la Ligue, qu'on considérera comme les gentils, et de l'autre, l'Empire, à la robe plus obscure. Six races viennent se répartir entre ces deux factions, la Ligue étant composée de Kanians, d'Elfes et de Gibberlings alors que des Xadaganiens, des Orcs et des Arisens constituent les Forces Impériales. Concernant les possibilités de création du personnage, bien que toutes les races tournent autour des mêmes huit archétypes, certaines particularités viennent différencier un paladin Orc d'un paladin Kanian, par exemple. L'un sera éventuellement plus offensif que l'autre, et ces petits changements ont de vraies répercussions sur le gameplay, surtout à haut niveau. Du coup, on peut compter une petite trentaine de classes, en étant gentil.


En ce qui concerne la personnalisation du personnage, il faut avouer que Allods Online marque des points. Certes, à la création, les modifications physiques sont peu nombreuses et au final seul votre équipement pourra vraiment vous séparer des autres joueurs d'un point de vue visuel. Par contre, au niveau du gameplay, on a accès à un arbre de compétences certes classique, mais plutôt permissif. A partir du niveau 10, vous ouvrirez trois nouvelles branches pleines de bonus, que vous pourrez débloquer en utilisant des rubis, dont l'utilisation est limitée à un par niveau. Il vous est donc possible de booster un compétence en particulier, ou au contraire d'étaler un peu vos stratégies d'attaque. Mieux encore, vous pouvez répartir comme vous le souhaitez vos points de caractéristiques à chaque level-up. Si vous voulez faire l'original en mettant tout en intelligence alors que vous êtes un guerrier, c'est possible. Des petites flèches vous indiquent tout de même les stats les plus importantes pour votre classe, histoire d'éviter quelques surprises aux néophytes. Toutefois, sachez qu'une grosse partie de vos points de caractéristiques dépend en fait de vos bonus d'équipements, ces derniers étant en général adaptés aux classes pouvant les porter.


Allods Online étant un MMO à la sauce occidentale, voire à la sauce WoW, on y retrouve un gameplay classique du genre, nous faisant voyager via des quêtes diverses et variées. Comme d'habitude, il faudra chasser du monstre, ramener certains objets ou encore porter une lettre à un personnage lambda dans la zone d'à côté. On peut toutefois regretter le manque d'indications pour vous aider. Si certains joueurs aiment ce genre de challenge, ici, les explications s'avèrent des fois tellement vagues que vous aurez besoin d'Internet pour savoir où vous rendre. C'est pas vraiment l'idéal... Bien sûr, il faudra quelquefois passer par la case donjon, nous incitant à grouper pour nous défaire des ennemis les plus coriaces. Ceci à son importance quand on sait que certains mobs plus perfides que d'autres peuvent vous immobiliser à l'infini si vous êtes tout seul. En plus de tout cela, un système de réputation somme toute assez classique viendra récompenser vos efforts lorsque vous combattrez les ennemis préalablement indiqués. En dehors du fracassage de streu-mon, vous pouvez vous adonner à des joutes PvP, avec un système de classement et des récompenses à la clé. En fait, les quelques 20 premiers niveaux vous laissent généralement vous balader dans des zones peuplées de joueurs et NPC de votre faction, alors que par la suite, vous serez obligé de passer par des allods disputés dans lesquels vous rencontrerez des têtes bien moins amicales et des joueurs du camp adverse. Enfin, Allods Online propose aussi un système d'artisanat sans grandes nouveautés, grâce auquel on peut se spécialiser dans la création d'items (maroquinerie, forge...) ou dans la collecte (herboriste, minage...). Rien de bien extravagant.


A vrai dire, le véritable intérêt d'Allods ne se découvre qu'une fois arrivé au niveau 35. En effet, c'est à ce moment-là que vous pourrez enfin entreprendre la longue construction de votre vaisseau afin de voyager dans l'Astral, c'est-à-dire l'espace qui englobe tous les allods, vous permettant de découvrir de nouvelles terres et de mettre la main sur de nouveaux trésors. Mais attention, ne vous attendez pas à une promenade de santé. Votre vaisseau sera souvent attaqué de toutes parts, et il faudra souvent voyager à plusieurs pour utiliser toutes les fonctionnalités de votre transport. Chaque joueur doit avoir un rôle prédéfini, qu'il s'occupe des canons, du gouvernail ou encore du générateur. Non seulement l'explosion du vaisseau tue tout son équipage, mais de plus, les réparations coûtent cher. Cela n'enlève rien au plaisir procuré par un voyage dans l'Astral, d'autant qu'il vous faudra aussi des talents de navigateur pour trouver un nouvel allods.


D'un point de vue technique, Allods Online est plutôt impressionnant... Du moins pour un free-to-play. Les environnements sont colorés et les textures restent potables, tout comme les animations des personnages. Certes, la distance d'affichage n'est pas des plus impressionnantes, mais ce n'est pas vraiment important. Par contre, les décors sont souvent bien trop vides, manquant totalement d'âme et surtout de détails. Cela est d'autant plus dommageable que le titre copie le style de WoW jusque dans son interface, au point qu'on en arriverait presque à se demander si le Allods n'en n'est pas une version pirate. Bien sûr, ce dernier constat est empreint d'exagération, mais plusieurs personnes jouant au MMO de Blizzard et passant devant l'écran de test ont tout de même cru l'espace d'un instant que c'était WoW qui tournait dessus, pour vous dire la ressemblance. Allods Online s'enterre du coup dans un classicisme bien trop prononcé, et il faut vraiment attendre d'être high-level pour enfin découvrir l'originalité du soft, les voyages dans l'Astral. Néanmoins, pour un jeu free-to-play, il s'avère véritablement complet et prometteur, à condition que le cash shop ne reprenne pas trop d'importance dans le gameplay, comme ce fut le cas auparavant.

Test par Anagund de jeuxvidéo.com


LES NOTES

Graphismes
13/20
D'un point de vue technique, on s'en sort plutôt bien. Assez peu de bugs comparé à l'étendue des environnements, d'autant que les temps de chargement restent très rares. Les animations sont plutôt bonnes. Il est toutefois regrettable que les décors manquent de vie et finissent souvent par sonner creux, chose à laquelle nous ne sommes que trop habitués dans les free-to-play. De plus, son côté clone de WoW lui retire toute éventualité de personnalité propre, malgré quelques architectures imprégnées de la culture russe.

Jouabilité
15/20
Classique mais complet, Allods Online est surtout permissif concernant ses arbres de compétences et la répartition des points de statistiques. Les combats sont plus techniques que dans les free-to-play asiatiques sans pour autant s'avérer révolutionnaires, et les quêtes restent intéressantes. Dommage qu'il faille attendre le niveau 35 pour partir dans l'Astral, découvrant ainsi un gameplay plus original alliant combats à bord de vaisseaux et exploration.

Durée de vie
15/20
Tous les éléments addictifs d'un MMO sont présents, entre les quêtes, les boss et les équipements rares. Les voyages astraux laissent entrevoir des heures de plaisir pour les plus patients. Toutefois, le reste du gameplay s'avère très classique et il est possible que les joueurs se lassent, à la longue. Nonobstant ceci, vous aurez de quoi faire.

Bande son
10/20
Allods Online ne brille pas nécessairement par sa bande-son car elle est de celles que l'on oublie vite. Les quelques voix, rares, ne sont pas traduites, vous laissant entendre des phrases en russe, mais à la limite, on s'en fiche un peu. Sinon, les bruitages sont fatalement redondants.

Scénario
14/20
Le contexte de guerre entre factions est vieux comme le monde, mais les quêtes sont tout de même assez intéressantes pour attirer l'attention du joueur. Certaines d'entre elles, comme les quêtes de secret du monde, vous tiendront sans doute encore plus en haleine. Mais le pitch original sert surtout au gameplay, avec la séparation en allods de la planète. A noter que quelques textes ne sont pas encore traduits de l'anglais à l'heure de l'écriture de ces lignes.

Note Générale
15/20
Allods Online n'est pas juste un MMORPG, c'est un WoW-like. Mais là où ce constat aurait pu s'avérer n'être qu'une insulte (vu qu'il fait tout moins bien que le titre de Blizzard), Allods s'en tire tout de même avec les honneurs. Son gameplay est certes classique, mais il est bien amené. De plus, les batailles navales et les voyages dans l'Astral constituent un vrai plus plutôt accrocheur et novateur, même s'ils ne sont accessibles que tard dans le jeu. Bref, compte tenu de sa gratuité, Allods Online est un titre à essayer sans hésiter pour ceux qui ne peuvent pas nécessairement se payer un abonnement, en espérant que l'item shop ne prenne pas trop de place dans le futur, comme par le passé.
La patience est la clé de la réussite...
Le Sage fait la guerre sans violence...

Hors ligne Isaac

  • Sheikah
  • *
  • Messages: 4 502

Hors ligne Thyb

  • Hylien
  • *
  • Messages: 1 240
  • ZS Team : Testeur
Re : Allods Online
« Réponse #6 le: 02 janvier 2011 à 21:54 »
D'accord... J'avoue : j'ai oublié la fonction "Rechercher" sur le forum. Désolé de l'écart de conduite!  :)
La patience est la clé de la réussite...
Le Sage fait la guerre sans violence...

Hors ligne Valoo

  • Modérateur global
  • Héros
  • *
  • Messages: 9 232
  • Membre depuis le 23 mai 2003
Re : Allods
« Réponse #7 le: 02 janvier 2011 à 22:14 »
J'ai fusionné les deux sujets.
Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.

Hors ligne Thyb

  • Hylien
  • *
  • Messages: 1 240
  • ZS Team : Testeur
Re : Allods
« Réponse #8 le: 03 janvier 2011 à 13:12 »
J'ai fusionné les deux sujets.

Merci beaucoup Valoo!
J'ai les informations qu'il me faut.
La patience est la clé de la réussite...
Le Sage fait la guerre sans violence...

Hors ligne Martius12

  • Subrosien
  • *
  • Messages: 266
  • In did my dear...
Re : Allods
« Réponse #9 le: 13 février 2011 à 12:27 »
J'avait un peu joué à Allods, mais mon ordi avait beugué...

Ke doit admettre que la gamme des jeux Gpotato est énorme notamment l'éccellent Flyff.