Auteur Sujet: The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.  (Lu 14286 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« le: 05 octobre 2012 à 22:29 »
Bonjour à tous! :) C'est ici que vous pourriez lire ma fiction de The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie. Cette fiction aura deux parties parce qu'il est vraiment long. Bah oui, j'ai déjà toute l'histoire dans mon imagination. Mais cependant, mon prologue est déjà écrit et neuf pages de mon chapitre I. Si vous vouliez être informés de toutes les mis à jour à venir à propos de cette fiction, envoyez-moi un MP pour que je puisse vous informer. Bien voilà! Je vais donner une description de l'histoire. Maintenant je vais vous expliquer comment cela va fonctionner. Je vais écrire toutes les mis à jour dans ma présentation pour histoire de ne pas faire des doubles postes. Les mis à jour consistera à donner une aperçu plus, des informations pour chaque chapitre à venir. Comme ça, vous pourriez vous souvenir de ce qui s'est passé dans le chapitre précédent. Voilà, j'ai terminé :)


Description de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie:

Dans cette nouvelle aventure, Link devra percer le secret des forces du mal qu'ils menacent le pays d`Hyrule à un chaos éternel. Link réussira-t-il à répandre la paix dans le monde ?

[spoiler]Mis à jour:
Date: Vendredi le 05 Octobre 2012
Heur: 16h:24min
Information:
La prologue de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie à été diffuser. Donc, il est disponible à lire! Bonne lecture :)

Aperçu de la Prologue:
[spoiler]Dans un amas chaotique, trois déesses eurent surgi d'une intensité vive d'une lumière et tous les trois flottaient dans le vide absolu du néant. Les trois déesses décidèrent de créer un univers. Une des trois déesses nommées Din, créa une gigantesque surface rouge puis des montagnes grâce à sa force divine. La déesse Nayru créa le ciel puis elle étendit la loi et l'ordre sur les terres rouges. La déesse Farore donna vie aux êtres issus de l'ordre et de la loi. Leurs œuvres accomplies, elles s'en retournèrent vers les cieux et leur départ fit alors apparaître trois triangles qui étaient leurs seuls vestiges de leur pouvoir. Depuis, les triangles sacrés symbolisent l'essence de la création de l'univers et de la vie.[/spoiler]

Voici une adresse URL pour mieux lire la prologue: http://www.puissance-zelda.com/fans/fics/85-The_legend_of_Zelda_Crystaliss_Shards__partie_1/524 Je ne dit pas cela parce que je n'aime pas se forum mais, plutôt pour ceux qu'ils aiment mieux lire dans un endroit avec plus de clartés.

Mis à jour:
Date: Vendredi le 05 Octobre 2012
Heur: 17h:46min
Information:
Une partie du chapitre 1 de la fiction de The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie à été diffuser. Il est Maintenant disponible à lire. Bonne lecture :)

Aperçu du chapitre 1:
[spoiler]Cent vingt-huit ans plus tard! Dans la citadelle de l'immense royaume d'Hyrule, les habitants préparent une grande fête pour célébrer le cinquantième anniversaire du roi d'Hyrule qu'il y a lieu le lendemain. La grande place de la citadelle était magnifique. Au milieu de la grande place, il y a une remarquable fontaine accompagnée d'une statue symbolisant les trois triangles sacrés. Les bâtiments étaient tous décorés de rubans rouge et bordeaux. Les ruelles étaient composées de dalles. Il y avait de magnifiques lampadaires positionnés de droite à gauche, et cela dans tous les ruelles de la citadelle. Les maisons étaient composées de briques. Les maisons étaient collées l'un après l'autre, malgré leur étroitesse, ils contiennent chacune deux étages et un sous-sol. Les toits étaient magenta foncé puis, ils sont tous penchés diagonalement vers la droite accompagnée d'une grande cheminée.[/spoiler]

La prochaine partie du chapitre 1 sera bientôt terminer.

Mis à jour:
Date: Lundi, le 08 Octobre 2012
Heur: 14h:54min
Information:
Deux pages couverture de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie a été diffuser. Alors, vous pouvez donner votre avis à propos de ces deux couvertures de ma fiction.

Mis à jour:
Date: Lundi, le 8 Octobre 2012
Heur: 16h:31min
Information:
Je dévoile mes prochaines fiction  à venir plus tard. Ma prochaine fiction sera (The legend of Zelda Crystaliss Shards deuxième partie) Ma prochaine fiction après celle-ci sera:(Le livre d'Helltiss) Ma prochaine fiction après celle-ci sera (Le livre d'Hèbra première partie) Et après celle-ci sera(Le livre d'Hèbra deuxième partie) Après, je crois que je vais arrêter d'écrire mes fictions. Je voudrais vous confirmez que j'ai toutes les histoires dans mon imagination alors, ce n'est pas du bleuffes.

Mis à jour:
Date: Mercredi, le 10 Octobre 2012
Heur: 19h:34min
Information:
La prologue puis, la première partie de mon chapitre 1 de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie, ont été modifier. Seulement la taille du texte a été changer. Il était auparavant en taille 15pt puis, maintenant, il est en taille 10.[/spoiler]

Mis à jour:
Date: Dimanche, le 14 Octobre 2012
Heur: 21h:50min
Information:
Bonjour, j'ai découvert des fautes dans la petite partie du chapitre I de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards. Je vous avise que, le chapitre I n'est pas encore terminé. Le chapitre I sera terminé pour cette semaine ou la semaine prochaine.

Mis à jour:
Date: Samedi, le 27 Octobre 2012
Heur: 15h:15min
Information:
Bonjour, je suis totalement désolé d'être en retard mais, j'ai une raison pourquoi. J'ai pu changer mon logiciel d'exploitation pour Windows Vista. Mais je vais bientôt avoir Windows 7. C'est pour cela que je n'ai pas pu me connecter. Il y a eu tellement des problèmes. Bon bref, je suis de retour et je continue à écrire mon chapitre I de ma fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards.

Mis à jour:
Date: Vendredi, le 04 Janvier 2013
Heur: 19h:50min
Information:
Bonne nouvelle, je reprends du service alors, je vais continuer ma fiction alors, vous avez de la chance. Vous allez être témoin de ma spectaculaire fiction de la série The legend of Zelda.
« Modifié: 05 janvier 2013 à 01:53 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #1 le: 05 octobre 2012 à 22:36 »
Bonne lecture ;)
« Modifié: 06 octobre 2012 à 00:22 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #2 le: 06 octobre 2012 à 00:21 »
~ « The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie » ~

~ « Prologue » ~

[spoiler]
Dans un amas chaotique, trois déesses eurent surgi d'une intensité vive d'une lumière et tous les trois flottaient dans le vide absolu du néant. Les trois déesses décidèrent de créer un univers. Une des trois déesses nommées Din, créa une gigantesque surface rouge puis des montagnes grâce à sa force divine. La déesse Nayru créa le ciel puis elle étendit la loi et l'ordre sur les terres rouges. La déesse Farore donna vie aux êtres issus de l'ordre et de la loi. Leurs œuvres accomplies, elles s'en retournèrent vers les cieux et leur départ fit alors apparaître trois triangles qui étaient leurs seuls vestiges de leur pouvoir. Depuis, les triangles sacrés symbolisent l'essence de la création de l'univers et de la vie. Plusieurs espèces différentes vécurent en harmonie dans cet univers où la loi et l'ordre règnent. Hélas, la loi et l'ordre n'ont pu résider pour longtemps dans ce monde. L'essence du mal fit apparaître le désastre chaotique pour contrecarrer la loi et l'ordre. Les dieux ne pouvaient pas ignorer ce désastre, alors une déesse nommée Hylia s'opposa contre l'essence du mal nommé Avatar du Néant. La déesse vainquit le démon, puis elle le scella quelque part sur les terres de Firone. Mais la déesse Hylia sut que le sceau ne pouvait pas résister pour longtemps, alors elle décida de séparer les terres où résident les humains, pour qu'ils puissent vivre en paix sans avoir des craintes et ils vécurent sur des îles au-dessus des nuages. Des millénaires passèrent et l'antique démon fit alors réapparaitre le désastre. Heureusement, un héros choisi par la déesse fit naître sur une île volante nommée Célesbourg. Grâce aux trois triangles sacrés, il put faire le vœu d'anéantir l'Avatar du Néant et de pouvoir renaître la paix dans l'univers. Mais la haine était le seul vestige que l'Avatar du Néant put laisser dans cet univers. Des millénaires passèrent et aucune présence des forces du mal dans l'univers mis à part le regret. Les temps changèrent, les humains puis quelques races de créatures se séparèrent pour leurs propres tributs et ils vécurent tous sous la peur. Les terres changèrent leurs formes et un royaume sous le nom d'Hyrule put naître sur ces terres.... Quelque part dans la forêt de Firone, un homme n'étant visiblement pas très social trimbalait dans cette forêt. Il était vêtu d'une robe noire accompagner d'une capuche sur sa tête. Celui-ci s'arrêta devant un gouffre très profond et il s'agenouilla. L'homme mystérieux regarda vers le ciel, puis il hurla très fort:

~ « Pourquoi!? Pourquoi vous avez abandonné au-juste? dit l'homme en s'adressant aux dieux. » ~

Malheureusement, il n'eut aucune réponse et alors il hurla encore une fois :

~ « Si vous me répondez pas, je vais faire quelque chose de regrettable pour vous lamenter et pour cela le reste de votre vie! dit-il en s'adressant aux dieux. » ~

Encore une fois, il n'eut aucune réponse et l'homme mystérieux se redressa. Celui-ci sauta dans le gouffre très profond et un silence absolu se produisit dans la forêt de Firone.
[/spoiler]

Chapitre 1
~ « Un évènement imprévu » ~

[spoiler]
Cent vingt-huit ans plus tard! Dans la citadelle de l'immense royaume d'Hyrule, les habitants préparent une grande fête pour célébrer le cinquantième anniversaire du roi d'Hyrule qu'il y a lieu le lendemain. La grande place de la citadelle était magnifique. Au milieu de la grande place, il y a une remarquable fontaine accompagnée d'une statue symbolisant les trois triangles sacrés. Les bâtiments étaient tous décorés de rubans rouge et bordeaux. Les ruelles étaient composées de dalles. Il y avait de magnifiques lampadaires positionnés de droite à gauche, et cela dans tous les ruelles de la citadelle. Les maisons étaient composées de briques. Les maisons étaient collées l'un après l'autre, malgré leur étroitesse, ils contiennent chacune deux étages et un sous-sol. Les toits étaient magenta foncé puis, ils sont tous penchés diagonalement vers la droite accompagnée d'une grande cheminée. Dans la grande écurie située à l'est de la citadelle, un jeune homme âgé de vingt-deux ans s'occupait de son cheval. Le jeune homme sous le nom de Link, nourrissait son cheval avec des carottes. C'était une journée de congé pour lui, alors il en profitait pour s'occuper de son magnifique cheval. Pendant ce temps, Monsieur Favier le patron de Link arriva dans l'écurie, et celui-ci s'approcha prudemment derrière le jeune homme. Favier tendit sa main sur l'épeule gauche de Link et puis il cria très fort dans son oreille. Le jeune homme se retourne en disant :

~ « Nom de dieu! Tu pourrais au moins avoir un peu de respect...!? Ho...!? Je suis désolé, je ne pensais pas que c'était vous! dit Link en étant embarrassé.

– Ha, ha, haha! Tu as eu une peur bleue mon garçon! dit monsieur Favier en rigolant.

– Pourquoi tu es ici? C'est une journée de congé aujourd'hui, je n'ai pas raison? dit-il à son patron.

– Je suis ici parce que, je voudrais que tu me fasses un service très important. dit monsieur Favier.

– Bon d'accord, alors raconte-moi ce que tu veux. dit le jeune homme.

– C'est Hector, le chef du village de Toal. Il veut une marchandise de nourriture parce que, ils ont eu un petit problème majeur dans leurs récoltes. Et je veux que tu transportes cette marchandise jusqu'au village de Toal demain. Je sais que demain c'est le grand jour alors, j'ai eu une petite idée. Je vais laisser la marchandise à la cantine puis, très tôt le matin, tu iras prendre la marchandise pour afin que tu la transportes jusqu'au village de Toal. Comme ça, tu arriveras à temps pour la grande fête, et bien sûr tu auras une récompense pour ton service. Alors, qu'en dis-tu? dit-il au jeune homme.

– Je vois que je n'ai pas le choix mais c'est réciproque. répondit Link. – Merci beaucoup mon garçon! Tu viendras me rendre visite quand tu auras terminé. dit monsieur Favier. » ~

Son patron le quitta et puis Link continua à s'occuper de son cheval.... Dans la forge située dans la grande place de la citadelle du château d'Hyrule, le grand frère de Link sous le nom de Rayno, forgeait une épée très particulière en l'honneur du roi d'Hyrule. Celui-ci travaillait très fort pour terminer son épée. Son coéquipier nommé Marcus, aida Rayno à le fabriquer et puis il dit à son coéquipier :

~ « Voilà, j'ai terminé le pommeau de l'épée. Il est magnifique tu trouves pas? dit Marcus en s'adressant à Rayno.

– Tu as raison Marcus! Tu as fait un beau travaille et je te remercie. répondit Rayno en étant réjoui.

– Ho! ce n'était pas nécessaire de me remercier mon cher ami. dit Marcus. » ~

Alors que ceux-ci travaillent, une jeune femme âgée de vingt-six ans rendit visite à la forge. C'était la copine de Rayno et elle espérait lui dire quelque chose. Celle-ci frappa à la porte de l'entrée, puis Marcus alla répondre. Il ouvre la porte et il dit à la jeune femme :

~ « Bonjour! Que puis-je faire pour vous? dit-il avec bienveillance.

– Bonjour, je me nomme Lisia et je voudrais parler à Rayno s'il vous plaît. dit-elle à Marcus.

– Un instant je vous prie. répondit Marcus. » ~

Alors, il alla avertir Rayno qu'il y a quelqu'un qui voudrait lui parler. Celui-ci dit alors au forgeron :

~ « Rayno! Il y a une personne qui voudrait te parler! Elle se nomme Lisia et elle t'attend à l'entrée. dit Marcus.

– Ho non! dis-moi que ce n'est pas vrai. répondit le forgeron d'une voix basse. » ~

Celui-ci alla à la porte d'entrée où il y a sa copine Lisia. Il arriva devant la porte, puis sa copine lui dit :

~ « Espèce de salaud! Tu avais oublié notre rancard au restaurant du Pigéon hier soir! J'ai dû attendre pendant deux heures de temps, tout en espérant que tu viendrais! dit-elle d'une voix colérique.

– Je vais tout expliquer. J'avais tellement travaillé, que je me souvenais plus du rancard au Pigéon. expliqua Rayno en étant désolé.

– Tu aurais pu me le dire, hier dans la journée! répondit Lisia d'une voix grave et colérique. – Écoute-moi deux secondes! dit-il à sa copine.

– Non! Toi écoute moi! Jusqu'à présent, je ne veux plus te voir compris! dit-elle en coupant la parole de Rayno. » ~

Elle le quitta en fermant la porte d'entrée brusquement. Rayno était embarrassé, puis il se dit :

~ « Quelle malaise! Quelle imbécile je suis! dit-il dans sa tête. » ~

Alors il retourna travailler, puis son coéquipier lui dit :

~ « Je crois que ce n'est pas ton jour de chance aujourd'hui. Si tu trouves qu'elle est vraiment importante à tes yeux, il n'est pas trop tard pour régler ce problème. dit Marcus au forgeron.

– Désormais, elle ne veut plus me voir. Alors c'est inutile de courir après.... Bon! Maintenant, continuons à fabriquer cette épée. répondit Rayno d'une voix dépressive. » ~

À la fin de la journée, Link se dirigea vers son domicile. Il arriva devant l'entrée de sa maison puis juste avant qu'il entre chez lui, son grand frère était à quelques mètres derrière lui. Celui-ci dit à son petit frère :

~ « Link! dit Rayno.

– Ho! Grand frère! Je ne savais que tu viendrais me rendre visite. dit Link après qu'il put se retourner derrière lui.

– Dis-moi! Tu voudrais dîner chez moi? Je t'invite, je vais préparer du filet de poissons. Alors, qu'en dis-tu? dit-il à son petit frère.

– Bon d'accord! répondit Link. » ~

Plus tard dans la soirée, Link et son grand frère mangèrent leur dîner qui était  sur une table en bois. Pendant qu'ils mangeaient, ils discutaient de leur journée d'aujourd'hui :

~ « Comment avait été ta journée aujourd'hui? questionna Link à son grand frère.

– J'ai eu affaire à une hystérique aujourd'hui. C'était Lisia, et elle était folle de rage. Parce que j'avais oublié un rancard avec elle. À-part ça, moi puis Marcus mon coéquipier de travail, nous avons presque fini de fabriquer une épée en l'honneur du roi d'Hyrule. Et toi, raconte ce que tu avais fait aujourd'hui. dit-il à son petit frère.

– Aujourd'hui c'était une journée de conger pour moi. Mon patron ma rendit visite parce qu'il voulait me demander un petit service pour demain. Il voudrait que je fasse une livraison de marchandise jusqu'au village de Toal pour demain. Alors je lui répondis que c'était d'accord. À part cela, je me suis occupé de mon cheval dans la grande écurie. répondit Link.

– Mais tu sais que demain, il y a la célébration du cinquantième anniversaire du roi d'Hyrule! dit Rayno à son petit frère.

– Oui je le sais! C'est pour cela que je vais partir très tôt demain matin. répondit Link. – Bon! Passons à un autre sujet maintenant. Après soupé, on va s'entraîner au combat à l'épée dans mon sous-sol. dit Rayno à son petit frère. » ~

Plus tard dans la soirée, Link s'entraîne avec son grand frère au combat à l'épée dans le sous-sol de la maison. Rayno dit à son petit frère :

~ « Je te félicite! Tu as pu enfin parvenir à la dernière leçon de combat. Avant qu'on commence, je dois t'informer pour une dernière fois les trois règles de combat à l'épée. Première règle! Montre toi digne, de combattre ton ennemi. Deuxième règle! Ton adversaire n'a aucune loyauté envers toi. Alors, ne baisse jamais ta garde pendant un combat. Troisième règle! Ne jamais avoir de la pitié envers ton adversaire. Maintenant que j'ai dit les trois règles de combat à l'épée, te sens-tu prêt pour la dernière leçon de combat? dit Rayno.

– Oui! Je suis prêt pour la dernière leçon de combat à l'épée! répondit Link d'une voix grave.

– C'est cela que je voulais entendre de ta part! Maintenant, je vais mettre ton épée entre nous deux. Il faudra que tu récupères ton épée au centre sans que je te touche avec la mienne. Il faudra que tu me donnes un coup d'épée sur mon armure, et sans te faire toucher par mon épée. As-tu bien compris? expliqua Rayno à son petit frère.

– Oui j'ai bien compris! répondit Link d'une voix convaincante.

– Alors on commence! dit son grand frère. » ~

De toute vitesse, Link réalisa une roulade vers l'avant et il prit son épée. De justesse, avec sa lame, celui-ci bloque un coup d'épée que son grand frère lui donne. Il le repousse de toutes ses forces, puis il lui donne un coup à la verticale sur le bouclier de Rayno. Son grand frère lui donne un coup de pied sur le ventre, puis il lui donne plusieurs coups sur la lame de l'épée de Link. Son petit frère saute de trois pats en arrière et il réalise un saut d'attaque vers l'avant. Rayno se protège et il le repousse avec son bouclier. Celui-ci lui donne un coup d'épée à l'horizontale, et Link évite l'attaque en réalisant un saut vers l'arrière. De toute vitesse, celui-ci réalise une roulade vers l'avant, puis il inflige un coup d'épée à l'horizontale sur l'armure de son grand frère. Soudain, Rayno la repousse de toutes ses forces et il lui dit :

~ « Toutes mes félicitations frère! Tu as réussi la dernière leçon et je te félicite encore une fois. À ce que je vois, tu as eu beaucoup de courage et j'avais remarqué que tu réagissais prudemment pendant le combat. Je suis fière de toi Link. dit-il avec fierté.

– Merci énormément pour les compliments. répondit Link en étant à bout de souffle.

– Maintenant, je dois t'expliquer en quoi cette leçon consista. Cette leçon consista à examiner si tu avais confiance en toi-même. Et je dois dire que tu avais totalement confiance en toi-même pendant le combat à l'épée. À présent, je dois te dire les trois éléments essentiels dans un combat. Premier élément essentiel! Toujours avoir confiance en soi-même. Deuxième élément essentiel! Ne jamais abandonner un combat parce que, la vraie défaite, c'est d'abandonner. Troisième élément essentiel! Ne te laisse jamais emporter par la colère pendant un combat. Voilà, j'ai fini! Je n'ai plus rien à t'enseigner dans l'art du combat à l'épée. Mais tu vas remarquer plus tard, que ces trois éléments seront beaucoup plus importants que tu pourrais le croire. Tu garderas ton épée avec toi. Il est à toi maintenant. Fais en bon usage si tu te fais menacer par des inconnus. dit Rayno à son petit frère. » ~

Link remercia son grand frère Rayno pour l'épée, puis il retourna chez lui pour aller dormir. Après une bonne nuit de sommeil, le jeune homme se réveille et il est six heures du matin. Celui-ci se leva de son lit, puis il alla dans la chambre de bain pour se laver. Après qu'il eut se laver puis déjeuner, Link se prépare à quitter sa demeure et il emporte avec lui son épée sur son dos. Le jeune homme sort de sa maison et il alla chercher son cheval à la grande écurie de la citadelle du château d'Hyrule. Link arriva à la grande écurie et il alla vers la cantine accompagnée de son cheval. Arrivé au-devant de la cantine, le jeune homme attacha la corde reliée à son cheval sur un poteau en bois devant la porte d'entrée. Celui-ci entre dans la cantine et il s'adresse à la madame du comptoire :

~ « Bonjour! Je suis ici parce que monsieur Favier mon patron, avait déposé de la marchandise. Mon nom est Link. dit-il à la dame.

– Veillé patienter, je vais vérifier si votre nom est inscrit dans la liste... Voilà! J'ai pu trouver votre nom dans liste. Bienvenu monsieur Link. Votre marchandise se trouve dans le hangar. Tu trouveras une caravane pour transporter la marchandise. Passé par la grande porte derrière la cantine. Passé une bonne et merveilleuse journée monsieur Link. dit la dame du comptoire avec gentillesse. » ~

Le jeune homme sortit de la cantine pour prendre son cheval. Il entre dans le hangar, ensuite il met la marchandise dans une des caravanes. Après que cela fit être terminé, il se dirigea vers la sortie de la citadelle du château d'Hyrule. Sorti de la citadelle, Link contemplait le lever du soleil et le paysage était de toute beauté. Il commença sa livraison en direction de la forêt de Firone où il y a le village de Toal. Plus tard dans la matinée, dans la maison du grand frère de Link, Rayno se réveilla de son sommeil. Celui-ci se leva de son lit, puis il vérifia son horloge pour voir quel heur est-il. Rayno dit :

~ « Quoi!? Il est huit heures! Quel malaise! Je dois terminer mon épée avant que la grande fête commence! dit-il en paniquant. » ~

Il s'habilla rapidement, puis de toute vitesse, il alla à la forge sans prendre son déjeuner. Arrivé à la forge, Marcus son coéquipier lui dit : ~ « Où tu étais passé? Bon sang, tu es en retard! dit son coéquipier.

– Je suis totalement désolé. Je venais juste de me réveiller puis, j'ai remarqué qu'il était huit heures. Alors, je me suis hâté de venir ici. expliqua Rayno à Marcus.

– Bon! Ne panique pas, on a encore assez de temps terminer cette épée pour le roi d'Hyrule. Car que tu avais terminé de forger la lame de cette épée, j'aie dû commencer à fabriquer son fourreau. dit-il au forgeron.

– Merci beaucoup Marcus. dit Rayno à son coéquipier de travail. » ~

Cinq heures plus tard, dans la plaine d'Hyrule, Link arrive enfin au-devant de la forêt de Firone. Celui-ci pénétre dans la forêt et c'était d'une beauté splendide. Des oiseaux chantaient et c'était paisible. Plus loin dans la forêt de Firone, le jeune homme arrive enfin au village de Toal. Le village était magnifique. Les maisons étaient toutes composées de bois et leur toi étaient mauves. Il y avait un ruisseau qui longeait le bord d'un moulin. Link s'adressa à un individu du village :

~ « Bonjour madame. dit Link en s'adressant à une dame du village.

– Bonjour jeune homme. Vous avez besoin d'aide? dit-elle à Link.

– Oui, j'ai besoin d'une information. Je voudrais savoir où se situe la maison du chef de ce village s'il vous plaît. répondit le jeune avec gentillesse.

– Suivez-moi. Je vais vous guider. dit l'individu. » ~

Alors, la dame guida le jeune homme jusqu'au chef. Arrivez, l'individu lui dit :

~ « Voilà! C'est ici que notre chef demeure. Passé une bonne et merveilleuse journée. dit-elle avec bienveillance.

– Merci beaucoup pour votre aide. dit Link en la remerciant. » ~

La dame le quitta, puis le jeune frappa à la porte de la maison du chef. La porte s'ouvre tranquillement et c'était le chef. Il dit au jeune homme d'une voix étrange :

~ « Bonjour! Que voulez-vous? dit le chef sous le nom d'Hector.

– Bonjour. Je suis ici parce que j'ai une livraison de marchandises, de la part de monsieur Favier. On m'a dit que vous aviez eu un petit problème majeur dans votre récolte. Alors, voilà de la nourriture de la part de mon patron. dit Link en s'adressant à Hector, le chef du village de Toal.

– '' Aheim! '' Je te remercie énormément mon garçon. Tiens, voilà deux cents rubis pour ton grand service. Mais, ne le dit pas à ton patron d'accord? dit Hector au jeune homme.

– Compris! répondit Link au chef du village. » ~

Alors, le voyageur débarqua la marchandise de sa caravane puis, il quitta le village pour retourner à la citadelle. Plus tard dans la journée, sur le chemin du retour prit par Link, il apparut un vieil homme étrange, et il brandissait sa canne au-dessus de sa tête. Link ralentit son cheval pour voir ce que cet original avait comme problème. L'étranger mit sa main sur le cheval du voyageur, puis il dit :

~ « Ne retourne pas à la citadelle! Le désastre, le chaos, la destruction et la fin du monde approcher. dit-il d'une voix alarmante.

– Bon sang! Il y a aucune raison de paniquer comme ça! Je crois que vous vous trompez à propos de tout cela. Je ne vois aucune menace dans les parages. Alors ne vous inquiétez pas d'accord? dit-il au vieil homme perturber.

– Désolé de vous avoir alarmé comme ça. Il n'a rien que je puisse faire, et désolé encore une fois. dit le vieil homme au voyageur.

– Je vous souhaite une bonne et merveilleuse journée vieil homme. dit Link avec bienveillance. » ~

Plus tard dans la journée, dans la citadelle de château d'Hyrule, Rayno puis son coéquipier termina de fabriquer l'épée en l'honneur du roi d'Hyrule. Rayno dit à Marcus :

~ « J'ai terminé de décorer notre épée. dit-il en s'adressant à son coéquipier.

– Moi j'ai terminé de fabriquer le fourreau de l'épée. dit Marcus.

– C'est magnifique! Le roi va sûrement l'adorer. dit Rayno en étant réjoui. » ~

Alors que ceux-ci ont terminé de travailler, des gardes royaux arrivèrent dans la grande place. Les gardes s'alignèrent pour honorer le roi d'Hyrule puis la jolie princesse du royaume sous le nom de Zelda. Le roi était vêtu d'un manteau rouge et blanc accompagné de plusieurs motifs symbolisant les trois triangles sacrés. La princesse était vêtue d'une magnifique robe blanche et mauve. Les deux espéraient rendre visite dans la grande place de la citadelle, lorsque d'un coup, un éclair accompagné d'un puissant tonnerre surgissant de nul part, heurte la fontaine au centre de la grande place. Les lueurs intense et brève firent apparaître des centaines de guerriers aux alentours. Ces guerriers étaient équipés d'une armure noire et ils étaient dantesques. Les gens se posaient des questions. Ces guerriers commencèrent à attaquer tout le monde. De toute vitesse, les gardes royaux escortent le roi et la princesse vers le château d'Hyrule. Un massacre sanglant se produisit dans la citadelle alors, dans la forge, Marcus vérifia à travers une fenêtre pour voir ce qui se passait à l'extérieur. Rayno lui dit :

~ « Qu'est-ce qui se passe au-juste? La grande fête à déjà commencer? dit-il à son coéquipier de travail.

– Nom de dieux! Vite! Il faut déguerpir d'ici au plus vite possib... » ~

Soudain, Rayno entend un éclat de vitres. Celui-ci se retourna derrière lui, il voit Marcus en étant couché sur le sol avec une lance qui transperce sa tête.

~ « Bordel de merde! Non! Cela ne peut pas être possible. Qu'est-ce qui sa passe!? dit Rayno en paniquant. » ~

Pendant ce temps, les guardes royaux escortaient le roi et la princesse jusqu'au château d'Hyrule. Arrivé au-devant du château, un cercle de feu surgissant de nulle part, fit apparaitre un homme doté d'une apparence extrêmement bizarre. Il ressemblait à un nuage sur lequel flottait une tête d'homme masqué. Alors, les gardes s'arrêtèrent devant ce personnage mystérieux :

~ « Nom de dieu! C'est quoi ça? disait un des gardes royaux. » ~

L'homme mystérieux dans le cercle de feu dit :

~ « Bonjour. Je me nomme Taross. Je suppose que vous vous demandez, pourquoi mon armée vous attaque au-juste? dit l'homme mystérieux d'une voix calme.

– Vous n'avez pas le droit de faire cela! Vous n'avez aucune raison de faire cela! dit le roi d'Hyrule d'une voix grave.

– Malheureusement oui. Ceci est une démonstration, de ce que le monde entier aura à subir. Mais, si vous me rapportez le Crystaliss d'ici cinq jours, votre monde sera sauvé. Maintenant, je vais prendre contrôle de votre citadelle. Moi, Taross le seigneur du chaos, je vous dis adieux. » ~

Taross se dissipa tel un nuage de fumée... Pendant ce temps-là, Link arrive au-devant du portail de la citadelle. Des habitants de la citadelle s'enfuyaient, et le jeune homme se demandait pourquoi ses habitants couraient. Soudain, Link remarque des guerriers dans un des deux tours de garde du portail de la citadelle. Ceux-ci commencent à tirer des flèches dans la foule. Le jeune homme sur son cheval était paralysé par la terreur. Tout d'un coup, son cheval reçoit une flèche dans son ventre, alors il succombe sur le sol et Link tomba sur le sol lui aussi. Sa tête heurta une pierre et il perdit connaissance... Quelques heurs plus tard. Le jeune homme se réveilla en ayant un énorme mal de tête. Celui-ci ouvre ses yeux puis, il regarda alentour de lui :

~ « Mais... Où suis-je? dit le jeune homme. » ~

Link réalisa qu'il était dans une petite cellule. Il y avait aucune fenêtre. Il y avait seulement des barreaux, le sol était dur et remplit de poussières. La prison était en forme de carré et toutes les cellules étaient un à-côté de l'autre. Il y avait un garde très étrange devant la cellule et il dit :

~ « Silence! dit-il à Link d'une voix grave. » ~

Le garde devant la cellule, remarque un vieil homme avec une canne dans sa main droite. Le vieil homme s'approcha tranquillement.

~ « Halte! Ne bougez plus, vieil homme! dit le garde au vieil homme.

– Quoi? Je ne présente aucune menace. Je suis seulement un vieil homme qui rôde tranquillement dans les parages. dit-il au garde.

– Ne bougez plus! C'est un ordre! dit-il au vieil homme mystérieux.

– À mon âge, je n'ai aucunement besoin de recevoir des ordres de votre part. Et je suis beaucoup trop vieux pour me bagarrer. dit le vieil homme avec sa canne en bois. » ~

Le garde dégaîne son épée puis, le vieil homme virevolte sa canne en disant :

~ « Helltiss modhèrthoré vaporouss! prononça le vieil homme d'une voix grave. » ~

Le garde dans son armure, se volatilisa comme par magie, et son armure tomba sur le sol. L'homme mystérieux s'approche de la cellule de Link, puis le jeune se redressa en disant :

~ « Mais... Mais... Mais vous êtes le vieil homme de tout à l'heure. Celui qui m'avait dit de ne pas retourner à la citadelle. Mais, pourquoi vous êtes ici. dit Link en étant confus.

– Je suis ici pour te libérer de cette cellule infecte. Je ne sais pas pourquoi mais, j'ai le sentiment que tu as quelque chose de spécial en toi. Maintenant, je voudrais que tu t'éloignes de la porte. dit le vieil homme.

– Je voudrais savoir votre nom s'il vous plaît. dit Link en s'éloignant de la porte.

– Mon nom c'est Hergo... dit le vieil homme mystérieux. » ~

Hergo pointa sa canne vers la porte de la cellule puis, il dit :

~ « Helltiss ouvrirta portéhuss! prononça le vieil homme sous le nom de Hergo. » ~

La serrure de la porte se déverrouille et Link lui dit :

~ « Mais c'est stupéfiant! Comment vous avez pu faire cela!? dit le jeune homme en étant fortement surpris.

– Je n'ai pas le temps de t'expliquer tout ça, alors, enfile l'armure du garde qui est sur le sol devant la porte. Comme ça, tu seras considéré comme un de ces vils guerriers. répondit le vieux Hergo au jeune homme.

– Mais avant de partir, je dois retrouver mon grand frère. Je suis sûr et certain qu'il est vivant. dit-il au vieil homme.

– Ne te donnes pas de faux espoirs. Je te suggère d'enfiler cette armure au plus vite possible. dit le vieil homme avec sa canne en bois.

– D'accord. répondit Link. » ~

Alors que le jeune homme enfila une armure, le vieux Hergo entendit des voix plus loin dans le couloir. Fini d'enfiler l'armure, le vieil homme lui dit :

~ « Je vais rester ici. Pendant ce temps, pars à la recherche de ton grand frère. expliqua le vieux Hergo d'une voix basse. » ~

Le jeune imposteur se dirige vers un autre couloir où il y a d'autres cellules. Il avança dans le couloir en étant inaperçu par les autres gardes. Hélas, son grand frère Rayno, était dans aucune des cellules de ce couloir. Alors, Link décida de prendre un autre couloir et encore aucune présence de son grand frère. Celui-ci prit le dernier couloir de la prison. Soudain, il aperçoit son grand frère Rayno dans une des cellules. Soulager, le jeune imposteur dit au garde de cette cellule :

~ « Le chef vous a invoqué! Pour l'instant, je vais garder cette cellule. dit Link au garde d'une voix éloquente.

– Heu...!? Bon d'accord. répondit le garde. » ~

Après que le garde eut quitté son poste, le jeune imposteur ouvre tranquillement la porte de la cellule, et puis il dit à Rayno :

~ « Grand frère! C'est moi, Link... dit-il à son grand frère Rayno.

– Link...!? Comment tu as pu parvenir à te rendre jusque-là...? Je suis content, que tu sois là pour m'aider. répondit Rayno en étant épanoui.

– On n'a pas beaucoup de temps. Il faut partir immédiatement sinon, on va se faire repérer. Suit moi et pas un seul mot d'accord? dit Link à son grand frère. » ~

Rayno hoche sa tête de haut en bas en disant, qu'il avait compris. Alors, Link escorte son grand frère, vers la sortie de la prison. Pendant qu'ils se dirigèrent vers la sortie, le jeune imposteur aperçoit le vieux Hergo plus loin dans le couloir. Étrangement, les autres gardes ne réagissaient pas. Comme s'ils étaient paralysés. Le vieil homme hurla en leur disant :

~ « Par ici! Venez vite avant que ces imbéciles de gardes se réveillent. dit-il en hurlant. Alors, ils rejoignèrent le vieux Hergo qui était au bout du couloir. Après qu'ils eurent rejoint le vieil homme, Rayno lui dit :

~ « Merci beaucoup pour votre aide, j'apprécie vraiment ce geste. Maintenant, de quelle façon pourrons-nous sortir d'ici? questionna Rayno au vieil homme.

– Vous allez me suivre. Je connais un passage secret pour sortir de cette prison. Je vous suggère de ne pas traîner parce que, ces vils guerriers n'ont aucune pitié envers nous. répondit le vieux Hergo. » ~

Alors, le vieil homme avec sa canne en bois, guide les deux frères jusqu'au passage secret. Quelques minutes plus tard, dans un des couloirs, le vieil homme dit aux deux frères :

~ « C'est ici l'entrée du passage secret. Mais en fait, ce n'est pas un passage secret mais plutôt, un passage souterrain, et secret. dit-il d'une voix basse.

– Tu rigoles j'espère? répondit Link au vieux Hergo.

– Non je rigole pas. Maintenant, regardez bien attentivement. dit le vieil homme. » ~

Celui-ci manie diagonalement le bout de sa canne en bois, vers le sol et il prononce les mots suivent :

~ « Helltiss rèvélà dïactionôme! prononça le vieillard. » ~

Soudain, une intensité vive d'une lumière fit apparaître sur le sol. Après un léger moment, la lumière se dissipe en un clin d'oeil. Une ouverture put se former sur le sol. Comme le vieux Hergo l'avait dit, il y a un passage souterrain. Pour y accéder, il y avait un escalier. Tout d'un coup, des gardes apparurent au fond du couloir. Un des gardes dit :

~ « Les voilà! Ils sont là! dit-il d'une voix grave...

– Il faut se dépêcher. dit Link au vieillard et à son grand frère Rayno. » ~

Ils entrent dans le passage souterrain puis, juste avant que le passage se ferme, un des antagonistes lance sa lance avec toutes ses forces. Le passage se ferme et Link dit :

~ « On a réussi... dit Link d'une voix calme.

– Link... dit son grand frère en haletant. » ~

Le jeune homme se tourne derrière lui. Une lance avait transpercé le ventre de son grand frère. Il succombe sur l'escalier, et Link était troublé. Celui-ci s'agenouille brusquement à côté de son grand frère. Rayno lui dit :

~ « Link..., Link... Tu dois être fort... je suis désolé... dit Rayno avec peu de souffle.

– Non! Tu peux pas nous quitter. Reste avec nous! Je t'en supplie, ne me laissez pas tout seul! dit Link en se larmoyant.

– Mer... Merci pour tous ce que tu as pu faire pour moi. Sache..., sache que, je resterai toujours dans ton cœur mon frère... Tu..., tu te souviens de la soirée, où on avait déclenché une bagarre générale, dans le bar de Timodrer.? C'était une de mes plus belles soirées avec toi... J'aurais voulu refaire ça encore une fois... Maintenant... Maintenant, c'est à mon tour de t'aider... Je..., je connais une personne qui..., qui pourra vous aider. Il..., il se nomme... Yirka... Il..., il est le chef de l'armer d'Hyrule... Link..., fait moi un service s'il te plaît... Ne te lamente pas sur ma mort... A..., adieux petit frère... » ~

~ « À suivre ! » ~
[/spoiler]
« Modifié: 11 octobre 2012 à 01:25 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #3 le: 06 octobre 2012 à 15:39 »
Salut. :)

Bon, j'ai pas tout lu, j'ai plutôt survolé, mais je vais essayer de commenter du mieux que je peux.

Tout d'abord, l'histoire n'est pas mauvaise en soi, elle est intéressante, et le premier chapitre fait une bonne taille, ce qui est bien. Toutefois, il y a plusieurs points qui me titillent un peu. Peut-être que je vais paraître négatif, mais je fais juste ça pour t'aider à t'améliorer. ;)

Bon, tout d'abord, ton orthographe en général n'est pas parfaite, et cela gêne un peu la lecture parfois. Je parle autant niveau vocabulaire / grammaire / syntaxe / ponctuation. Un exemple parmi d'autres dès le début :

Citer
le vide absolu du néant

En effet, c'est un peu pléonastique.

Je trouve aussi qu'il y a légèrement trop de dialogue comparé aux descriptions, tu devrais faire plus de pauses narratives d'après moi. Tu devrais aussi privilégier le dialogue indirect, c'est-à-dire « il hocha la tête / opina du chef / répondit par l'affirmative / acquiesça / etc. », par exemple, à la place de « - Oui. ». Je fais ce commentaire à peu près tout le monde. :lol: Mais d'après moi il est important, ça évite des dialogues impertinents.

Bon, c'est à peu près tout. Je dois dire que c'est quand même très bien pour un début, et j'espère que tu continuas à écrire.^^

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #4 le: 06 octobre 2012 à 20:07 »
Salut. :)

Bon, j'ai pas tout lu, j'ai plutôt survolé, mais je vais essayer de commenter du mieux que je peux.

Tout d'abord, l'histoire n'est pas mauvaise en soi, elle est intéressante, et le premier chapitre fait une bonne taille, ce qui est bien. Toutefois, il y a plusieurs points qui me titillent un peu. Peut-être que je vais paraître négatif, mais je fais juste ça pour t'aider à t'améliorer. ;)

Bon, tout d'abord, ton orthographe en général n'est pas parfaite, et cela gêne un peu la lecture parfois. Je parle autant niveau vocabulaire / grammaire / syntaxe / ponctuation. Un exemple parmi d'autres dès le début :

Citer
le vide absolu du néant

En effet, c'est un peu pléonastique.

Je trouve aussi qu'il y a légèrement trop de dialogue comparé aux descriptions, tu devrais faire plus de pauses narratives d'après moi. Tu devrais aussi privilégier le dialogue indirect, c'est-à-dire « il hocha la tête / opina du chef / répondit par l'affirmative / acquiesça / etc. », par exemple, à la place de « - Oui. ». Je fais ce commentaire à peu près tout le monde. :lol: Mais d'après moi il est important, ça évite des dialogues impertinents.

Bon, c'est à peu près tout. Je dois dire que c'est quand même très bien pour un début, et j'espère que tu continuas à écrire.^^

J'ai compris ce que tu voulais me dire. Mais, pour les dialogues, c'est normal parce que, je n'ai pas encore fini mon chapitre 1. Il reste énormément de pages à écrire comme par exemple: dix pages. En ce moment, j'ai seulement terminer neuf pages de mon chapitre 1. Pour les dialogues, ne vous inquiétez pas. Parce que, plus tard dans le chapitre, vous allez voir qu'il n'y aura presque plus de dialogue. Par exemple: À tous les début de mes chapitres, il y aura beaucoup de dialogues. Mais, plus que vous avancez dans le chapitre,vous allez remarquez qu'il y aura de moins en moins de dialogues. Ho j'ai oublier, Merci pour ta suggestion et ton aide. Je l'apprécie fortement.
« Modifié: 06 octobre 2012 à 20:09 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #5 le: 08 octobre 2012 à 20:59 »
Voici les deux pages de couverture de la fiction The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.

Celui-ci, je l'ai créer sans aides. Je l'ai fait à-partir de Gimp 2.8



Celui-ci, j'ai seulement créer le titre avec les décorations aux alentours mais, le font de cette couverture à été créer par un certain Yonaz sur Deviant art. Voici l'adresse URL de son œuvre.

http://browse.deviantart.com/?qh=&section=&global=1&q=Yonaz#/dazl6p

Voici la couverture:

« Modifié: 08 octobre 2012 à 21:01 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #6 le: 08 octobre 2012 à 21:48 »
Normalement, une fiction, ça n'a pas de couverture. xD Mais j'aime bien. :)

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #7 le: 08 octobre 2012 à 22:23 »
Merci beaucoup ^_^ En effet, j'ai dû travailler fort pour faire ces couvertures. Mais pourtant, c'est facile de faire ça pour quelqu'un qui est bon dans ce genre de domaine. Ça reste quand même de la pratique que je dois faire pour parvenir à être bon.
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #8 le: 08 octobre 2012 à 23:12 »
Tu utilises quel logiciel ?

Hors ligne iArcadia
  • Sheikah
  • *
  • Messages: 4 829
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #9 le: 08 octobre 2012 à 23:20 »
A première vue, je dirais Gimp.

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #10 le: 08 octobre 2012 à 23:44 »
Oui c'est GIMP. J'aurais mieux avoir Adobe sur mon PC mais, malheureusement, j'ai Linux DEB Ubuntu et les logiciels Adobe ne fonctionne pas sur Ubuntu.
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #11 le: 09 octobre 2012 à 01:00 »
Une partie doit faire au moins 300 pag... :paf:

Sans blague, tu peux me dire ce que veux dire « crystaliss » ? Si c'est un mot qui existe déjà j'ignore totalement ce que c'est, mais si t'es toi qui l'a inventé bah... pourquoi ? :P Et, si tu peux le dire, qu'est-ce que c'est dans l'histoire... à moins que tu ne préfères qu'on trouve par nous même en lisant l'histoire. ^^

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #12 le: 09 octobre 2012 à 02:00 »
En effet, le (Crystaliss) est un objet inventer, non un mots existant dans le vocabulaire. Dans mon chapitre 1, si tu la lues, Taross le seigneur du chaos dit qu'il voudrais avoir le Crystaliss. Désoler mais je ne peux pas divulguer plus d'information à propos de cet objet pour l'instant.  Il est encore trop tôt. Mais plus-tard dans mes chapitres, vous allez comprendre ce que c'est le Crystaliss.

À propos des pages, ma fiction va contenir beaucoup plus que 300 pages, c'est pour cela que je vais y mettre une deuxième partie.
« Modifié: 09 octobre 2012 à 02:01 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #13 le: 09 octobre 2012 à 02:25 »
À propos des pages, ma fiction va contenir beaucoup plus que 300 pages, c'est pour cela que je vais y mettre une deuxième partie.

Si c'est le cas, chapeau. :blink: Tu pourras rivaliser avec ma Pentalogie de la Triforce qui fait près de 250 pages. :D Mais pour tes pages, ça dépend si tu les fait en taille 12 comme moi ou bien avec la même taille que tu utilises présentement. :P Mais même si c'est le cas, ça représente quand même un travaille énorme.^^

Désolé, comme j'ai dit, j'ai seulement survolé ta fic, je la lirai peut-être un jour. :)

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #14 le: 09 octobre 2012 à 17:08 »
J'ai fait en taille 15. Mais, je ne vois pas la différence entre ces deux tailles. Ma fiction va contenir plus que vingt chapitres. Et je suis sûr et certain que tu vas lire ma fiction un jour. :)
« Modifié: 09 octobre 2012 à 17:10 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #15 le: 09 octobre 2012 à 22:55 »
J'ai fait en taille 15. Mais, je ne vois pas la différence entre ces deux tailles.

Il y a quand même une assez grande différence entre la taille 12 et la taille 15, et si tes chapitres font la même taille que ton premier, je  ne crois pas que tu atteindras 300 pages... mais bon on s'en fout. x)

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #16 le: 09 octobre 2012 à 23:45 »
La différence est seulement que, si je mais mon texte à la taille 12, j'aurais une page de moins dans ma fiction. Alors, je ne vois pas l'importance. :)
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Cetais

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 489
  • Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #17 le: 09 octobre 2012 à 23:53 »
Je ne sais pas pour toi, mais je trouve que lire un texte avec une police de taille de taille 12 qu'une de taille 15. J'ai l'impression qu'une grosse police agresse mes yeux, et donne une impression de vide.

Et aussi, je ne vois pas pourquoi tu semble te préocuper du nombre de pages. C'et bien le contenu qui compte, pas la quantité ;)

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #18 le: 10 octobre 2012 à 02:39 »
Seulement une page de moins ? C'est bizarre, j'ai écrit un texte de 77 pages en taille 12, et quand le mets en taille 15, ça donne 110 pages. x)

Je suis d'accord avec Cetais, surtout avec cette police. Et aussi avec le fait que c'est le contenu qui est le plus important. :)

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #19 le: 11 octobre 2012 à 01:24 »
Bon -_- Je conclus que, ce n'est pas si agréable d'avoir texte avec une police de taille 15pt alors, je vais le mettre en taille 10.
« Modifié: 11 octobre 2012 à 01:25 par Linkcobalt »
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.

Hors ligne Supersigo

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 124
  • You've met with a terrible fate, haven't you?
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #20 le: 11 octobre 2012 à 02:16 »
C'était 12. :ninja: Mais bon c'est déjà beaucoup mieux, c'est correct comme ça. :)

Hors ligne Linkcobalt

  • Kokiri
  • *
  • Messages: 60
  • L'aventurier divin
    • Orion CMS
Re : The legend of Zelda Crystaliss Shards première partie.
« Réponse #21 le: 05 janvier 2013 à 19:01 »
Mis à jour:
Date: Vendredi, le 04 Janvier 2013
Heur: 19h:50min
Information:
Bonne nouvelle, je reprends du service alors, je vais continuer ma fiction alors, vous avez de la chance. Vous allez être témoin de ma spectaculaire fiction de la série The legend of Zelda.
Adobe Photoshop CS6 Classroom in a book, TERMINER.
Prochain: Le guide complet de Adobe Dreamweaver.