Auteur Sujet: The Legend of Zelda and Philosophy  (Lu 6839 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Noxneo
  • Invité
The Legend of Zelda and Philosophy
« le: 18 avril 2009 à 17:02 »


Hé oui, c'est le titre d'un livre récemment paru, sous la direction de Luke Cuddy et écrit par des étudiants thésards du MIT, et qui étudie les thème philosophiques et moraux sous jacents à Zelda. Voici un extrait d'une interview avec l'un des collaborateurs de l'ouvrage, traduit en Français par votre cher Nox:





Peter et moi sommes tous les deux d'accord sur le fait que la série des Zelda n'est pas, d'un point de vue narratif, une source foisonnante de questions philosophiques intriguantes. Chaque jeu à le même scénario, et dans le monde la moralité est entièrement blanche et noire, bonne et maléfique. Tandis que rejouer le même scénario peut sembler ennuyeux, ça ne l'est pas. Chaque jeu est différent, procure une différente sensation, et se comporte différement. Si les joueurs y retournent, c'est parce que le fait de jouer en lui même est l'attraction.

Le fait de jouer est là où les questions philosophiques deviennent intéressantes. Alors que vous jouez, vous pouvez remettre en question le sérieux, l'histoire, et la philosophie elle même au travers votre jeu. Dans ce sens, Zelda est un bon exemple d'étude pour comment les questions philosophiques peuvent fonctionner au sein d'un jeu vidéo; notre livre explore l'expérience du joueur contre la réalité du jeu.

Défier les règles du jeu est un plaisir illicite. Dans le cas d'un [bug dans OoT permettant de voler], cela veut dire pouvoir être capable d'explorer l'espace d'une nouvelle façon et de voir la construction incomplète des frontières du monde. L'expérience du vol dans Zelda est comme avoir l'accès aux entrailles de Disneyland, ou jeter un coup d'oeil derrière l'estrade d'une pièce de théatre. En volant dans les airs et en jouant avec les bugs, vous voyez des choses que vous n'êtes pas sensés voir. Cela détruit la fiction mais vous donne, en tant que joueur, une immense liberté et maitrise sur l'espace.



Bien entendu, il n'est dispo qu'en anglais.

Sur amazon.fr:

http://www.amazon.fr/Legend-Zelda-Philosophy-Link-Therefore/dp/0812696549/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=english-books&qid=1240069866&sr=8-1

Hors ligne Daru13

  • Conseiller J-A
  • Héros
  • *
  • Messages: 5 585
  • Photoshop addict
Re : The Legend of Zelda and Philosophy
« Réponse #1 le: 18 avril 2009 à 22:46 »
Il n'y avait pas un autre livre Zelda, peut-être celui-ci d'ailleurs, qui avait été le sujet d'une autre discution par hasard ?
Sinon, ça à l'air pas mal, dommage que ça soit en Anglais car les plus jeunes auront plutôt du mal à le lire ^^.
« Modifié: 28 avril 2009 à 02:46 par Daru13 »

    






Hors ligne Zaki

  • Sheikah
  • *
  • Messages: 3 088
Re : Re : The Legend of Zelda and Philosophy
« Réponse #2 le: 19 avril 2009 à 09:55 »
car les plus jeune sauront plutôt du mal à le lire ^^.
Ouais moi je saurais beaucoup de mal à le lire, déjà que je suis nul en anglais, faut même pas chercher du côté de la philosophie.

Mais ça m'a l'air pas trop mal. Je vais attendre une traduction, et s'il n'y a pas (ce qui sera probablement le cas XD) ben tant pis, faudra se lancer dedans tel qu'il est ^^' .

Dommage que certains livres ne soient pas traduits en anglais français (désolé pour l'erreur), d'abord Guild Wars, puis Zelda Philosophy. :(
« Modifié: 19 avril 2009 à 10:04 par Zaki »

Hors ligne Helmasaur

  • Gerudo
  • *
  • Messages: 2 812
    • Mon Ermitage
Re : Re : Re : The Legend of Zelda and Philosophy
« Réponse #3 le: 19 avril 2009 à 10:00 »
car les plus jeune sauront plutôt du mal à le lire ^^.
Ouais moi je saurais beaucoup de mal à le lire, déjà que je suis nul en anglais, faut même pas chercher du côté de la philosophie.

Mais ça m'a l'air pas trop mal. Je vais attendre une traduction, et s'il n'y a pas (ce qui sera probablement le cas XD) ben tant pis, faudra se lancer dedans tel qu'il est ^^' .

Dommage que certains livres ne soient pas traduits en anglais, d'abord Guild Wars, puis Zelda Philosophy. :(
Je ne jugerais pas le livre car je ne l'ai pas lu. Pour l'instant, j'accroche pas  -_-.
Pour ce qui est de l'anglais, ce n'est pas le problème ne vient pas du fait qu'il n'y ait pas de traductions mais sur le fait que la plupart des français ne soient pas anglophone :rolleyes: